L'oeil de Jeffrey : Bourg - Poitiers

Photo : Sebastien Jawo

Bourg-en-Bresse reçoit le PB le 29 avril 2017 : Attention, carambolage dans le classement !

L'enjeu de ce match – et de tous les autres matchs - de la trentième journée du championnat Pro B est des plus importants.  

Une vue d'ensemble : D'une part, en laminant Saint-Quentin le 25 avril pendant que le PB battait Fos-sur-Mer en triomphant, les Burgiens se sont rapprochés du titre ; avec 4 victoires et/ou défaites de Fos (deuxième au classement) lors des cinq dernières journées de la saison régulière, ils seront assurés de la montée directe en Pro A. Leur magic number, répétons-le, c'est 4. 

D'autre part, le PB est l'une des six formations (avec Blois, Charleville, Lille, Boulazac et Evreux) affichant actuellement un bilan identique de 16 victoires et 13 défaites ; en principe, toutes ces équipes pourraient se qualifier pour les play-offs (leur quatre poursuivants – Nantes, Rouen, Denain et Le Havre – ont deux victoires en moins), mais avec quelle dynamique et dans quel ordre de marche ? 

En pleine « bourre », le PB a tout intérêt à continuer sur sa lancée en engrangeant un maximum de points pour d'abord s'assurer une place parmi les huit premiers, et ensuite se positionner parmi les six aspirants à la troisième place, place qui conférerait à « la médaille de bronze » l'avantage de domicile lors des deux premiers tours des play-offs, dont l'un des quarts de finale opposera très vraisemblablement Fos (deuxième) à Roanne, actuellement treizième avec treize victoires mais qui, suite à sa victoire dans la Leader's Cup et à condition de se maintenir dans le championnat Pro B (il est probable que deux des quatre clubs – Boulogne, Saint-Chamond, Aix-Maurienne et Vichy-Clermont -  avec 11 victoires seront dans « la charrette », mais avec ses 12 victoires, Saint-Quentin n'est pas non plus à l'abri d'une éventuelle descente), participera aux phases finales. 

Pour en revenir à la première partie du tableau, il y a donc de réelles chances pour que les 6 formations avec 16 victoires soient opposées les unes aux autres dans les trois autres quarts de finale prévus pour fin mai. 


Basket, Pro B, J12 : Poitiers - Bourg en Bresse... par pb86

Encore et toujours road warriors ? S'étant imposés à Denain, à Vichy, à Nantes, à Evreux, et à Saint-Quentin et au Havre, les Poitevins tenteront de remporter une septième victoire consécutive à l'extérieur.  Probablement privés des apports précieux de Thinon et Joseph, ils vont aborder ce match contre les ténors de la division en outsiders mais avec un capital de confiance des plus appréciables. 

Le match aller contre Bourg-en-Bresse a eu lieu le 23 décembre. Dès la fin du premier quart temps (PB 10, Bourg-en-Bresse 32), l'affaire était quasiment pliée, les visiteurs ayant fini par l'emporter très aisément (63-81, 27 points marqués par le meneur Garrett SIM qui a réussi 9 tirs sur 15 tentés, dont 6/9 à 3 points). Or à cette époque là, le meneur néo-poitevin Jay THREATT, qui sera opposé le 29 avril à Sim, n'était pas encore arrivé aux bords du Clain... Au sujet de Jay, après le match gagné contre Fos , interrogé par un journaliste de La Nouvelle République, Ruddy Nelhomme a dit : « Il a un rôle important sur et en dehors du terrain. C'est un joueur central dans notre dispositif mais l'équipe a aussi grandi à côté de lui ». 

Joueurs référencés : Bourg-en-Bresse est une équipe cohérente et efficace dont l'ensemble est peut-être plus grand que la somme de ses parties. Cela dit, le danger peut venir de partout, et très particulièrement des intérieurs américains Zachery PEACOCK (15 points, 7 rebonds par match) et sénégalais Yousson NDOYE (14 points, près de 10 rebonds par match), des extérieurs Merédis HOUMOUNOU, Kevin Rauze JOSS et Philippe BRAUD, mais aussi de l'ailier également spécialiste dans le 3x3, Maxime COURBY. Sans oublier Garrett SIM... 

Jeffrey ARSHAM


Publié le 27/04/2017

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités