L'oeil de Jeffrey : Poitiers - Denain

Photo : Pascal Thurotte ASCDVPH

Le PB joue sa saison, Denain Voltaire joue pour l'honneur.

L'enjeu: En une phrase :

Le PB joue sa saison, Denain Voltaire joue pour l'honneur. En effet, Poitiers Basket s'apprête à jouer son va-tout ; en cas de victoire, il se qualifiera pour les play-offs (vraisemblablement à la septième place dans le classement) ; en cas de défaite, il y a de très fortes chances pour que ce soit son dernier match de la saison. Quant à Denain, c'est un tout autre histoire ; dans un championnat déroutant (quantité de formations vont jouer leur peau lors de cette dernière journée), les Nordistes ne peuvent pas se qualifier pour les play-offs, et ne risquent pas non plus de descendre à l'étage inférieur. 

Joueurs adverses à surveiller:


 A' l'issue d'une saison compliquée dans le Nord (16 minutes, 5 points par match), Kevin HARLEY sera sans doute chaleureusement applaudi lors de son retour à Poitiers, son club formateur. Le jeune extérieur Warren RACINE (Denain est également un club qui privilégie la formation), ainsi que ses coéquipiers plus expérimentés, valeurs sûres du Pro B, Pierrick POUPET et Benoît GILLET, pourront rivaliser d'adresse. Dans la raquette, l'imposant Jérôme CAZENOBE n'hésitera pas à « nettoyer le cercle ». Et last but not least, il y aura l'arrière franco-américain Terry TARPEY, auteur d'une saison en demi-teinte mais qui n'en est pas moins un joueur complet et polyvalent.  

Le saviez-vous ?:

 1) Avec 17 victoires pour 16 défaites, en cas de qualification pour les play-offs ce soir,  le PB n'a plus aucune chance d'avoir l'avantage du terrain lors des quarts de finale ; 

2) Denain Voltaire va se présenter sans son ailier fort, Kyle SPAIN, qui va terminer sa saison au Portel (Pro A) en remplacement d'un Portelais blessé, Lance Goulbourne et en coéquipier temporaire d'un certain Darrin Dorsey ; 

3) Sans Spain et dans un match sans enjeu, le 12 mai Denain Voltaire a « bu la tasse » contre Boulazac, qui monte en régime (48-74) ;

 4) L'équipe entraînée par J-C PRAT, dont ce sera peut-être le dernier match sur le banc des Nordistes, sera-t-il en mesure de faire un dernier sursaut, à Poitiers le 19 mai ? Vérité du terrain, glorieuse incertitude du sport... 

Jeffrey ARSHAM, le 13 mai 2017 


Publié le 16/05/2017

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités