L'oeil de Jeffrey | PB 86 – Quimper : Le PB va-t-il continuer sur sa lancée ?

Photo : Jordan Bonneau

Après sa victoire à Nantes la semaine dernière, le PB compte bien confirmer contre Quimper vendredi soir. Jeffrey nous livre son regard.

L'enjeu : Suite à une série de défaites « encourageantes » mais rageantes contre les cadors de la poule (Orléans, Blois, Nancy) mais surtout à une belle victoire à Nantes, le match de ce soir contre Quimper pourrait être celui de la confirmation du retour en force des locaux. Ils sauront pourtant que malgré une mauvaise série (14 défaites consécutives), les Bretons ne sont largués ni sur le terrain (dans leurs 4 dernières rencontres ils ont perdu de 2, de 8, de 4 et de 7 points) ni dans le classement (2 victoires de moins que le premier non-relégable, Le Havre, qu'ils ont battu en début de championnat), et qu'ils vont tout mettre en œuvre (le très expérimenté Bernard KING est des leurs depuis le 25 janvier) en vue de se maintenir en Pro B.

L'adversaire du soir : Compte non tenu du meneur (Maxime CHOPLIN) et du pivot (Kevin MONDESIR) titulaires, quasiment tous les joueurs majeurs de Quimper sont polyvalents: l'arrière-ailier américain, James ELLISOR ; l'arrière-ailier inoxydable, Mathieu TENSORIER ; le nouvel intérieur de l'état américain de Géorgie, Kammeon HOLSEY ; l'intérieur nigérian pigiste au PB à la fin de la saison dernière, Efe ODIGIE-UWADIAE ; et, last but not least, le grand globe-trotter Bernard KING, 36 ans, qui a fait à plus d'une reprise les beaux jours du Havre, et qui a l'habitude de voler au secours d'équipes de basket en perdition...

Statistiquement parlant, la surprise de chef !

·  Dans la victoire du PB à Nantes du 26 janvier, Anthony GOODS a marqué 34 points, ce qui semble être son record de carrière (à confirmer). Quant à Ron ANDERSON Junior, dont l'apport sur et dehors du terrain est déjà perceptible, il a enregistré un « double double » : 16 points, mais aussi 10 rebonds. Et sans avoir brillé statistiquement, Kevin HARLEY a encore une fois été d'une aide on ne peut plus précieuse, des deux côtés du terrain.

·  Dans ce match, la ligne statistique de Pierre-Yves GUILLARD n'a rien de remarquable : 9 points, 4 rebonds, 2 passes décisives, évaluation globale s'élevant tout de même à 14... Or il y a un autre chiffre, +/-, qui n'est pas retenu sur le site de la LNB, et qui correspond à la performance d'une équipe lorsque tel ou tel joueur est sur le terrain. Par exemple, dans ce match Pierre-Yves, qui a joué pendant 29 minutes, est crédité de +26, ce qui traduit son apport … incommensurable ! Cela veut dire, de manière bien évidemment approximative, qu'avec Pierre-Yves, le PB « gagnait » haut-la-main (73-47), alors que sans lui (score final : Poitiers 83, Nantes 75), le PB « perdait » dans les grandes largeurs (10-28).


Le match Poitiers - Quimper est parrainé par Harmonie Mutuelle. Vous pourrez retrouver dans votre stand Halles of Fame Les Pots Gourmands et bien sur votre boutique PB86.

Publié le 01/02/2018

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités