Oeil de Jeffrey | PB 86 – Lille : Une nouvelle opportunité de remonter la pente

Photo : Christophe Delrue

Des atouts à faire valoir : Après une série de bonnes prestations soldées par des défaites sur le fil, une victoire réjouissante à Nantes, un contretemps contre Quimper et un match des mal-classés au Havre dont nous ne connaissons pas encore le résultat (victoire de Poitiers 64 à 82), le PB s'apprête à rencontrer un nouveau « gros bras », les Red Giants de Lille. Suite à une récente contre-performance à Nancy (41-76!), l'équipe cornaquée par Jean-Marc DUPRAZ aura sûrement à cœur de se ressaisir, alors que les hommes de Ruddy NEHHOMME s'appuieront sur leurs points forts aperçus ces dernières semaines : défense coriace, bonne circulation du ballon, contre-attaques spectaculaires (Kevin HARTLEY, Sekou DOUMBOUYA!), opiniâtre refus de s'avouer vaincu face à une formation supérieure « sur le papier » .

Joueurs adverses à surveiller: C'est un peu dans l'ombre d'Orléans et Nancy que Lille avance, sans bruit, avec un bilan à mi-saison de 13 victoires et 4 défaites seulement. C'est une équipe apparemment solide et soudée, sans vedette mais avec des joueurs de devoir expérimentés, à l'image du meneur américain qui a fait les beaux jours de Toulon, Maurice ACKER ; de l'arrière, ancien Nantais au patronyme interminable, Alexis DESESPRINGALLE ; des ailiers talentueux, Florent TORTOSA (anciennement de Blois) et Mael LEBRUN (ex-grand espoir à Orléans) ; de l'intérieur prometteur, Stéphane GOMBAULD, ; et, enfin, du pivot lillois depuis le début de cette décennie, Nicolas TACCOEN. Les Poitevins se méfieront également des intérieurs néo-Lillois : l'Espagnol Marcos SUKA-UMU et le Floridien Rakeem BUCKLES.

Le saviez-vous ? Agé de 17 ans depuis décembre, Sekou DOUMBOUYA continue à impressionner : Lors de la première mi-temps du match contre Quimper du 2 février, il a marqué 19 des 39 points enregistrés par Poitiers ; à la fin de cette rencontre, son compteur s'est arrêté à 26, alors son record précédent de professionnel était de 21 points seulement... Et suite au match de ce soir contre Lille, il va participer au « Basketball Without Borders Global Camp », camp référencé sur plusieurs continents organisé par la NBA et réunissant aux States une fois par an les meilleurs prospects du monde en marge du All Star Game qui se déroulera cette année à Los Angeles le 18 février.

Publié le 09/02/2018

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités